LA CUEILLETTE DES RAISINS

 

Dès 7 heures du matin, les vendangeurs sont dans les "galipes", entendez par-là les vignes.

Munis de leurs épinettes (sécateurs), ils partent à la recherche de belles grappes mûries par le soleil. Une chance, cette année il n'a pas plu et les journées ressemblaient plus à des journées d'été qu'à un début d'automne. De mémoire d'anciens, on n'avait pas eu aussi chaud depuis bien des années...

Les grappes sont déposées dans un panier. Dès que celui-ci est plein, au cri "panier", un débardeur accourt et échange le récipient plein contre un panier vide... et cela, pendant des heures.

Le débardeur verse ensuite les raisins dans une caisse appelée "caque" d'une contenance d'environ 50 kg. Il faudra ensuite soulever cette charge à plusieurs reprises.

Les caques sont alors chargés sur la remorque qui les emmènera jusqu'au pressoir.